valet_discret-Roxane_Andres-1
Projet

Le valet discret

Date : 2017
Type : Design objet / recherche

Le valet discret prend place dans une recherche sur l’espace intime et familier des personnes âgées dans leur domicile. Cet objet est le point de départ de plusieurs ateliers sur la question du soin à domicile.

Inquiétant ou familier, Le valet discret questionne un environnement qui, comme par mimétisme, vieillirait avec nous.

Dans l’histoire des objets bienveillants, accompagnants nos vies quotidiennes, le valet est celui qui se fait discret, qui vient prendre soin de nos affaires, il les porte jusqu’au lendemain, il les maintient à disposition. Il s’inscrit dans cette tradition mobilière d’objets accompagnants dont le nom évoque des personnes bienveillantes, ou rendant service : le confident, la coiffeuse, la causeuse, le secrétaire, le serviteur muet, etc. Ici, le meuble est pensé comme une chimère à la croisée du porte manteau, du dossier de chaise de la table de nuit, voire du déambulateur. Le Valet discret invite à la réflexion sur l’environnement des personnes âgées, leur espace domestique, familier, et sur l’intrusion d’un matériel médicalisé invasif. Quelle rencontre possible ?

Quelle évolutivité de la notion de chez soi? Que serait un objet qui évolue en même temps que la personne et son histoire ? Les objets du quotidien, notre environnement familier, pourraient-ils être doués d’empathie, se transformer et évoluer selon l’âge qui avance, selon notre état ? Pouvons-nous imaginer que notre environnement vieillisse avec nous ? Ce meuble est-il un reflet de la vieillesse ou est-il en train de vieillir lui-même ? Comment penser un environnement miroir, reflétant, s’accordant et dialoguant avec les changements d’identité, de morphologie, liés au vieillissement tout en restituant un espace narratif ?