IM-AUX1-070f
Projet

Les cheminées

Date : 2012 - 2013
Type : Design performance, design objet

Le projet Les cheminées se déroule en plusieurs actes : le premier acte consiste en une performance photographiée, le second en une installation et le troisième aboutit à une production d’objets textiles.

Les cheminées forment une unité de production de volumes textiles topologiques et questionnent la possible conception organique de nos artefacts. La substance tubulaire générée par les cheminée-tricotins met en avant l’incertitude qui émane de nos systèmes de production invasifs. Leur plasticité s’accorde à celle des nuages et à ce que Bachelard nomme la
« puissance formelle de l’amorphe » dans L’air et les songes. Paradoxalement, ces unités de production font écho à la fois à l’industrie (et même à l’industrie du nucléaire) et à un système de production artisanale voire familiale (la technique du tricotin). Devons-nous imaginer des industries domestiques ? Nos systèmes de production doivent-ils répondre à un modèle organique ? Les enroulements et circonvolutions textiles aléatoires s’accordent à l’idée de créer de la différence dans la répétition. Le mélange des coloris dû au recyclage de la laine ajoute à l’aléatoire de l’aspect final de la pièce.